Club VTT Enduro LuxBikes

Club VTT Enduro LuxBikes

 

Un nouveau Team vient de voir le jour avec la création de Lux Bikes. La descente et l’enduro seront les deux disciplines de prédilection.
La création d’un nouveau team qui plus est avec une section Enduro, c’est une bonne nouvelle pour le VTT dans notre province.

À l’initiative de ce projet, Olivier Kohnen mais aussi Manu Hubert. L’ancien pilote professionnel en moto-cross a décidé de se relancer dans la grande aventure de la compétition. ««Pourtant, lorsque j’ai repris le VTT avec mon beau-frère, Laurent Georges, c’était vraiment pour le plaisir, explique Manu Hubert (Luxbikes). Mais je me suis pris au jeu en prenant part à mes premières courses d’Enduro. Et de fil en aiguille, je me suis de plus investi avec l’organisation de l’Enduro à Rendeux l’année dernière (NDLR: avec les autres organisateurs, ils feront l’impasse cette année). Travaillant régulièrement avec le magasinLux Bikes tenu par Olivier Kohnen et comme il n’y avait rien pour les jeunes habitués de ces disciplines, on s’est décidé à lancer ce club qui reprendra les pratiquants de l’Enduro mais aussi ceux de la descente. »

Si le team est reconnu au niveau de la fédération et si ses adhérents seront détenteurs d’une licence, il ne se veut pas uniquement tourné vers la compétition. Les clubs souhaitent en effet pouvoir accueillir tous ceux qui veulent découvrir une de ces disciplines.

«On se retrouve régulièrement pour des entraînements sur des sites qui se prêtent à travailler la technique soit pour les descendeurs soit pour les enduristes, précise Manu Hubert. J’essaye de faire passer mon expérience au niveau des plus jeunes et on pourra faire de même si certains veulent nous rejoindre. À côté de ça, on sera présent aussi sur les compétitions et avec des ambitions. Difficile de dire à l’avance quels seront nos véritables objectifs mais avec l’expérience de la saison dernière, je pense que Maxime Englebert peut viser des places sur le podium. De mon côté, j’en ai fait quelques-uns l’année dernière et j’espère faire aussi bien cette année. Avec, pourquoi pas, l’occasion de profiter de l’absence de Laurent Georges qui est actuellement blessé, pour aller chercher un résultat encore meilleur.»

 

Article Source : L’avenir du Luxembourg

Fermer le menu
×